CINÉMA CHRONIQUE - CRITIQUE

Film à l'affiche

Drame à l'affiche

Walkmovie.info vous dévoile la chronique du film : Que Dios Nos Perdone

Que Dios Nos Perdone

Sortie 9 août 2017

Polar thriller de Rodrigo Sorogoyen. Avec Antonio de La Torre, Roberto Alamo, Javier Pereira,  Luis Zahera, Raul Prieto, Maria Ballesteros, Maria de Nati, Teresa Lozano. 2h06 – Sortie le 9 août 2017.

 Madrid, le Pape Benoît XVI doit venir pour la fête de la Jeunesse. Les Indignés grondent. La chaleur est caniculaire dans la capitale espagnole et forcément des femmes âgées meurt naturellement, isolée. Pourtant, le détective Velarde suspecte qu’un tueur en série est derrière un premier crime déguisé en un vol qui a mal tourné. Ses collègues au départ se moquent un peu de son intuition. Son handicap de bègue et introvertie fait de lui un être à part dans le commissariat. Son binôme Alfaro est tout le contraire : brutal ! Au point de s’être bagarré avec un collègue. La hiérarchie ne veut surtout pas ébruiter que les victimes ont subi un viol avant d’être sauvagement assassiné. Le criminel est-il la seule ordure à traîner dans Madrid ?

 

« Que Dios Nos Perdone » est un polar poisseux où l’âme humaine n’est pas en odeur de sainteté. Au fil de l’enquête, on découvre petit à petit les failles de chaque protagoniste. Ce film n’est pas s’en rappeler l’excellent «La Isla Minima » (2015) pour son ambiance et son traitement sociétal. « Le Caire Confidentiel » avait été la bonne surprise de l’été en matière de polar. « Que Dios Nos Perdone » est dans cette lignée à ne pas manquer !

Phil Marso – 11 août 2017 - www.walkmovie.info

 
mesure d'audience