CINÉMA CHRONIQUE - CRITIQUE

Film à l'affiche

Polar, espionnage à l'affiche

Walkmovie.info vous dévoile la chronique du film : Atomic Blonde

Atomic Blonde

Sortie 16 août 2017

Film d’espionnage de David Leitch. Avec Chalize Theron, James McAvoy, Sofia Boutella, Toby Jones, Bill Skarsgard, John Goodman, Eddie Marsan, James Faulkner. 1h55 – Sortie le 16 août 2017.

1989, le mur de Berlin s’apprète à tomber ce qui inquiète tous les services d’espionnage. L’agent de la Stasi Spyglass détient une liste des deux camps de la guerre froide. Il veut passer à l’Ouest en échange de ces informations. KGB, CIA sont à cran. La couronne de la majesté envoie leur meilleur élément : Lorraine Broughton. Elle a pour contact David Percival qui connaît Berlin Est dans tous ces recoins. Son long séjour n’a-t-il pas fait de lui un agent retourné ?

 

L’accroche de ce film a été faite avec une comparaison de Jason Bourne. Oubliez ! Ici, on est dans l’univers fin des années 80’. Malgré une RDA intrusive envers sa population, la liberté de l’ouest est sous-jacente dans les bas-fonds de la ville berlinoise. Une B.O qui bastonne au même rythme que les scènes d’action musclées. Chalize Theron donne de sa personne, malgré sa plastique, elle se fait salement amochée. J’allais pourtant à reculons pour aller voir ce film, m’attendant à une « daube ». En définitive, je suis agréablement surpris car tous les ingrédients sont au rendez-vous. Une pointe d’humour à l’anglaise sans exagération est à l’honneur. Une dose de sensualité à souhait, parachève l’atmosphère de la RDA.  « Atomic Blonde » est un bon divertissement avec une chose essentielle dans les films d’espionnage : l’art de la manipulation !

Phil Marso – 30 août 2017 - www.walkmovie.info

 
mesure d'audience