CINÉMA CHRONIQUE - CRITIQUE

Film à l'affiche

Polar, espionnage à l'affiche

Walkmovie.info vous dévoile la chronique du film : Jalouse

Jalouse

Sortie 8 novembre 2017

Comédie dramatique de David Foenkinos, Stéphane Foenkinos avec Karin Viard, Anne Dorval, Thibault de Montalembert, Anaïs Demoustier, Dara Tombroff, Bruno Todeschini, Marie-Julie Baup, Corentin Fila. 1h46 - Sortie le 8 novembre 2017.

 Nathalie Pécheux  mère divorcée et professeur de lettres, scrute l’ascension de sa fille Mathilde qui se prépare à un concours de danse. Une jalousie malveillante s’installe petit à petit avant des dommages collatéraux sur son lieu de travail, sa meilleure amie d’enfance Sophie. Son docteur affirme qu’à l’approche de la ménopause, il y a une période de transition où les sautes d’humeur s’invitent malencontreusement dans les relations humaines. Son ex-mari vit le parfait amour la jeune Isabelle. Le venin de l’aigreur au quotidien va-t-il petit à petit se distiller au point de faire perdre pied, Nathalie Pécheux ?

 

« Jalouse » démarre dans des répliques incisives et sur-mesure pour la comédienne Karin Viard qui en jubile dans son jeu de mante religieuse. Malheureusement, on déchante rapidement vers une désespérance, limite névrotique. Même si certaines scènes amènent de la compassion envers Natalie Pécheux, on est loin du compte par rapport au thème de départ : la jalousie. Dire qu’il y a tromperie sur la marchandise ne serait pas exagéré, même si les seconds rôles apportent un peu à cette tranche de vie témoignant un passage à vide prévisible.

Phil Marso – 13 novembre 2017 - www.walkmovie.info

 
mesure d'audience